Expériences

Expérience

Rancher 2 – Testez en local avec Vagrant et VirtualBox

Rancher 2 est un outil de gestion de clusters Kubernetes disponible en version stable depuis mai. Il se démarque des autres outils car il permet de fédérer la gestion de plusieurs clusters.

Rancher 2 peut également prendre en charge le création des clusters Kubernetes et piloter l’initialisation de l’infrastructure sous-jacente (sur les offres IaaS de différents fournisseurs cloud ou sur site via vSphere). Pour créer un cluster Kubernetes sur des nœuds existants (serveur physique ou machine virtuelle) il faut utiliser le type “Custom”.

La capture d’écran suivante montre les différentes possibilités offertes par défaut :

Pour tester les plateformes de conteneurs en local, tout en disposant d’un déploiement sur plusieurs nœuds, j’utilise l’outil Vagrant pour l’initialisation des machines virtuelles VirtualBox. Les scripts sont disponibles sous GitHub.

Les machines virtuelles créées par Vagrant sur VirtualBox disposent de deux interfaces réseau :

  • l’une pour l’accès à internet
  • l’autre pour le réseau interne permettant la communication entre les machines virtuelles ainsi que l’hôte.

Cette spécificité doit être prise en compte lors de l’ajout d’un cluster de type custom dans Rancher. Il faut en effet éditer le yaml correspondant au cluster pour préciser l’interface réseau que doit utiliser le driver réseau (flannel ou canal). Tous les détails dans le fichier readme.

Si l’on ne fait pas cela, le cluster a beau apparaître comme totalement opérationnel, l’accès aux conteneurs via un “service” ou un “ingress” (deux types d’entités Kubernetes dédiées à cette tâche) ne fonctionne pas correctement.

 

Nouveau commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Solve : *
17 − 13 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.